A A A

Tête d'affiche

Hugo Lehoux a le vent dans les voiles en planification financière

 

Hugo Lehoux sait allier son souci de performance à la force de son intelligence émotionnelle. Récipiendaire de plusieurs prix et distinctions, il considère que « pour améliorer sa pratique, il faut d’abord s’améliorer comme humain. On a tout à gagner à développer nos connaissances humaines et financières » affirme-t-il alors que sa carrière a le vent dans les voiles.

Contribuer au succès des autres

Inspiré par ceux et celles qui donnent le meilleur d’eux-mêmes dans leur pratique et pour leurs clients, Hugo Lehoux n’hésite pas à s’impliquer pour contribuer à son tour au succès des autres. C’est ainsi qu’il siège au conseil d’administration de l’IQPF depuis juin dernier, en plus d’être planificateur financier chez IG Gestion privée de patrimoine.

Convaincu que tous, jeunes et moins jeunes, doivent être sensibilisés à l’importance de bien gérer leurs finances personnelles, il agit aussi en tant que formateur bénévole au sein de l’Académie du Trésor. « La vie va vite, explique-t-il, quand ça semble compliqué, les gens s’éloignent et ils ne prennent pas de risques parce qu’ils ne comprennent pas. C’est une erreur, en tant que société, de ne pas avoir de formation financière. »

Reconnaissance et imputabilité du planificateur financier

Partisan de la mise en place d’un ordre professionnel pour les planificateurs financiers, Hugo Lehoux souhaite que ces derniers soient imputables de leurs actes et que des recours puissent être intentés si les plans qu’ils proposent comportent des lacunes pouvant porter préjudice à la situation de leurs clients.

Dans la perspective d’une relation gagnant-gagnant, il entend ainsi contribuer à la reconnaissance de l’expertise des planificateurs financiers, tout en assurant la protection du public qui saura qu’il est mieux protégé en choisissant de faire affaire avec un planificateur financier diplômé de l’IQPF.

Un rôle de premier plan

Quel que soit le mode de rémunération du planificateur financier, Hugo Lehoux considère que celui-ci doit jouer un rôle de premier plan, et non d’arrière-plan, auprès de son client. D’où la nécessité « d’être le meilleur à chaque rencontre, dans sa profession, pour maximiser la situation du client ».

Détenteur d’une maîtrise en fiscalité de l’Université de Sherbrooke, c’est auprès des gens d’affaires ayant une situation financière complexe qu’il choisit de se concentrer depuis quelques années. « C’est important d’avoir du plaisir et de garder la passion, souligne-t-il, car le travail prend beaucoup de temps. »


Vous connaissez un Pl. Fin. qui se démarque? Contactez Liette Pitre afin de présenter cette personne en tête d'affiche à vos collègues dans l'un de nos prochains numéros.