A A A

Tête d'affiche

Martin Bray développe des relations de compétence avec ses clients

 

Les à-peu-près ne sont pas pour Martin Bray, car la recherche d’efficacité fait partie de sa personnalité. La recherche de valeur aussi : une valeur qui lui permet de faire la différence auprès de ses clients et de développer une relation de compétence à travers un accompagnement personnalisé, où « le client est toujours au centre des préoccupations ».

Offrir une plus grande valeur

Vice-président et gestionnaire de portefeuille chez Valeurs mobilières Desjardins, Martin Bray détient son titre de planificateur financier depuis 2002, soit après avoir obtenu son baccalauréat en administration des affaires en 1999 aux HEC et avant d’obtenir son MBA de l’UQAM en 2005. Issu d’une famille d’entrepreneurs, il a su très jeune qu’il ferait carrière en tant que conseiller en placement.

Adepte du concept de rareté expliqué dans ses cours d’économie, il a voulu, dès le début de sa carrière, offrir une plus grande valeur en devenant planificateur financier et en s’intéressant aux meilleures pratiques d’affaires dans son domaine. « Stratège sans le savoir », il s’est collé à ceux qui avaient besoin de ses compétences.

Un phare qui inspire confiance

Son souci constant de s’améliorer en mode proactif et sa capacité d’adapter ses pratiques d’affaires pour mieux répondre aux besoins de ses clients lui ont permis de tracer une feuille de route enviable qui lui a valu d’être le lauréat du prix Conseiller émérite, décerné par Finance et Investissement en 2019.

« J’aime planifier et organiser pour que les gens sachent où ils s’en vont d’un point de vue financier, précise-t-il. Je suis de bon conseil et j’inspire confiance, en toute transparence à propos de ma rémunération à honoraires. Les gens me voient comme un phare et j’ai une équipe autour de moi pour servir ma clientèle et faire croître ma pratique. »

Relever le défi d’un accompagnement personnalisé

Alors que les robots conseillers se multiplient et que la gestion de portefeuille ainsi que les plans financiers s’automatisent, le plus grand défi à relever pour l’industrie, selon Martin Bray, est de garder une clientèle satisfaite, consciente de la valeur qu’elle reçoit pour le prix qu’elle paie.

Pour lui, la solution passe par un accompagnement personnalisé qui s’appuie sur une compréhension globale de la situation du client, où le planificateur financier met ses compétences au service du client pour lui permettre d’en obtenir le plus grand bénéfice.

 


Vous connaissez un Pl. Fin. qui se démarque? Contactez Liette Pitre afin de présenter cette personne en tête d'affiche à vos collègues dans l'un de nos prochains numéros.