A A A

Tête d'affiche

Éric Ouellet s’occupe des gens et, ensuite, de leurs finances!

 

Lorsque sa fille a décidé de devenir médecin, elle lui a déclaré : « Je vais faire comme toi, m’occuper des clients et les suivre toute leur vie. » C’est cette passion pour les gens qui a incité Éric Ouellet à devenir planificateur financier et à se spécialiser en gestion privée. Aujourd’hui vice-président Gestion privée chez Optimum Gestion de placements, il considère que si tous ses clients ont des actifs, « certaines choses vont bien pour eux tandis que d’autres les inquiètent. Il faut trouver la façon de toucher les gens, d’aller en dessous de la carapace ».

L’expérience du banquier

Originaire du Lac Beauport, Éric Ouellet obtient son B.A.A. de l’Université Laval en 1985. Très tôt, il découvre qu’il aime les chiffres et l’investissement puisque son grand-père, un banquier, lui achète des actions. Mais ce qui l’intéresse encore plus, c’est de rencontrer des gens qu’il ne connaît pas.

Ce goût de développer des relations l’amène au sein d’une institution financière où il occupe divers postes en crédit personnel et en financement automobile. Devenu responsable des services aux particuliers au niveau régional, il gère des budgets et des projets, en plus de peaufiner son expérience de banquier en s’intéressant à l’épargne et à l’investissement.

Le gestionnaire rassembleur

Aimant relever des « défis humains » et constatant qu’il est d’abord « un gars de terrain », Éric Ouellet accepte ensuite la tâche, délicate et difficile, d’intégrer un réseau de succursales provenant d’une fiducie afin de faciliter son adhésion à la culture de l’institution financière.

En tant que gestionnaire, il aime être rassembleur, faire preuve de respect et d’empathie, être transparent et équitable. « On m’appelle l’œil de lynx, souligne-t-il, car je prends le temps de faire les choses correctement. »

La personne avant tout

Riche de cette expérience bancaire, Éric Ouellet ressent toutefois le besoin de développer une proximité avec les clients. D’où son choix de faire le saut en gestion privée où il intervient maintenant depuis 19 ans. « Cela a été une révélation pour moi, déclare-t-il. C’est le meilleur emploi au monde. Les gens nous confient leur fortune personnelle et nous font confiance. »

Persuadé que c’est « la personne qui compte avant tout », il aime pouvoir accompagner ses clients dans leurs décisions financières, tout au long de leur vie, dans les bons et les moins bons moments.


Vous connaissez un Pl. Fin. qui se démarque? Contactez Liette Pitre afin de présenter cette personne en tête d'affiche à vos collègues dans l'un de nos prochains numéros.